fbpx

02/03/2021 – L’euro s’envole !

A l’heure où bon nombre d’entre nous s’interrogent sur le retour à la vie d’avant, la monnaie unique relève le défi et retrouve son plus haut niveau par rapport au franc suisse depuis Juillet 2019. Le passage des 1,105.-CHF pour 1 euro résonne comme une levée de doute dans les perspectives d’un retour d’une activité économique dès 2021. Fort de cette confiance dans l’économie, les investisseurs délaissent les valeurs refuges pour s’orienter vers des marchés offrant des perspectives de rendement plus importantes.

EURO

La zone euro n’est pas encore sortie de la crise COVID, mais l’horizon se dégage. L’épidémie perd du terrain sur la plus grande partie du continent même si certaines régions restent à surveiller. Le risque de nouvelle crise aiguë semble s’éloigner et avec elle fleurissent les perspectives d’une activité économique soutenue. C’est en tout cas le pari des opérateurs financiers.Le plan de relance européen va permettre d’injecter beaucoup de liquidité pas cher sur les marchés ce qui devrait être favorable aux marchés financiers. 

Fort des expériences en Chine ou la croissance post COVID, fut fort dynamique, espérons pour toute l’économie qu’il en soit de même sur le vieux continent. Cette perspective s’accompagne d’une hausse brutale des taux d’intérêts, renforçant l’attractivité de la monnaie unique au détriment du franc suisse.

 

CHF 

La BNS doit se féliciter de voir ce désengagement pour la monnaie helvétique. Elle qui a dépensé des milliards sur les marchés pour éviter que le franc suisse ne prenne trop de valeur. Dans un contexte économique plus optimiste,les taux négatifs remplissent leur mission en orientant les investisseurs vers d’autres monnaies. Le franc suisse perd de la valeur et c’est finalement une bonne nouvelle pour toute l’économie du pays et pour les frontaliers.

 

L’euro/chf à 1,1050 est le signe d’un renversement de la tendance de long terme d’un franc recherché comme valeur refuge. Un retour vers 1,12 semble donc raisonnablement envisageable dans les prochaines semaines. Évidemment qu’un redémarrage massif de l’épidémie pourrait rapidement casser cette hypothèse.




Christophe Change-Privé
Partagez avec les frontaliers !
0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x