fbpx

25/02/2013 – De nouvelles craintes sur l’Europe font reculer l’euro

Après un début d’année teinté d’euphorie, de nouvelles inquiétudes sont venues peser sur la monnaie unique, avec pour effet un repli marqué sous 1.23 pour le cours euro/chf.
Le cours euro / chf s’affichait, en fin de semaine, à 1.226, contre 1.236 lundi dernier.
 
Si côté suisse le dernier baromètre conjoncturel fait ressortir de nombreuses incertitudes sur les investissements des entreprises, les nouvelles en provenance de la zone euro sont beaucoup plus inquiétantes.
 
L’Union Européenne a revu à la baisse les perspectives de de croissance de la zone euro et ramène les dirigeants francais à la réalité sur leurs objectifs budgétaires. La croissance en France ne sera pas de 0.8 comme prévu par le gouvernement, mais 0.1, ce qui ne permettra pas d’atteindre le 3% de déficit budgétaire. Mais n’ayez craintes braves gens, le gouvernement va trouver une nouvelle taxe (suppression de la ½ part pour les étudiants)…..et pendant ce temps on supprime le 1er jour de carence dans la fonction publique ! 60 Millions d’euros par an !!!!! Si c’est pas du clientèlisme…..
 
Puisqu’on y est, et pour se réconcilier avec la politique, il faut saluer la nomination de Ségolène, l’ex ex, à la Banque Publique d’Investissement ! Bon, j’arrête avant d’être désagréable.
 
Autre inquiétude pour l’Europe, le résultat des élections en Italie. Monti s’est enlisé pendant la campagne et Berlusconi s’est refait une santé (comme quoi cela doit avoir du bon d’avoir des avenutures avec de très jeunes femmes !). Même si à priori, une coalition de centre gauche devrait l’emporter, le doute s’est installé ces dernières semaines. Pourvu que l’Italie ne retombe pas dans ses vieux démons. Si cela tourne mal, je propose officiellement que Mario Monti remplace Jean-Marc Ayrault !
 
Pour les frontaliers, le niveau de change actuel reste très favorable. Dans ce contexte  nous continuons de recommander la couverture de change pour le salaire comme pour votre crédit immobilier pendant la période de construction.
 
Allez, tout de bon, comme on dit chez nous.




Partagez avec les frontaliers !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.