fbpx

8/04/2013 – C’est pas joli, joli

Devant les mauvaises nouvelles qui s’accumulent sur les pays de la zone Euro, la monnaie unique a cédé du terrain face au franc suisse pour se diriger vers 1.21, après avoir longtemps résisté autour de 1.22. La tendance à la baisse de l’euro face au franc suisse semble maintenant  bien ancrée et l’intervention jeudi dernier, du patron de la BCE, n’y a rien fait. Avec un niveau de chômage qui ne cesse de progresser, il y a urgence pour que l’Europe retrouve de la croissance, mais pour cela il faudra une nouvelle fois compter sur Angela plutôt que sur François. Il faut lire François Hollande, et non François le Pape, encore qu’à ce stade, on puisse s’interroger si l’intervention de ce dernier ne pourrait pas être plus efficace.
La situation de la France devient vraiment inquiétante, tant le gouvernement et le président semblent à mille lieux des urgences du pays. Hollande est empêtré dans les suites de l’affaire Cahuzac ; Moscovici, ministre des finances, se fait recadrer par Bruxelles sur les chiffres de la croissance pour 2013 à 0.1%, alors qu’il y a 4 mois il nous annonçait un 0.8% facile ,(l’homme a du flair et prévoit plus de 2% en 2015…..) ; le soldat Montebourg est porté disparu (c’est plutôt une bonne nouvelle), et pendant ce temps le chômage progresse, la précarité gagne du terrain et les impôts ne cessent d’augmenter.
En Suisse, les temps changent et le sacro-saint secret bancaire a bien volé en éclats. Outre les comptes du père Cahuzac, les fuites sortent de toutes parts sur la situation des uns et des autres, et les banques suisses sont montrées du doigt pour des montages ayant favorisé l’évasion fiscale ( no comment !) . Les prochaines semaines devraient nous ravir de nouvelles affaires… Ce n’est vraiment pas joli tout cela.
Sur le marché des changes, le Japon se lâche sur la planche à billets pour faire baisser le cours de sa monnaie et relancer son économie. Ca commence à énerver le voisin chinois, mais cela semble produire du résultat, en tout cas, à court terme. Pour l’euro, pas de rebond attendu avant quelques semaines probablement. La monnaie unique devrait rester entre 1.21 et 1.22 pour les jours à venir.
La bonne nouvelle de la semaine pour les frontaliers reste l’évolution du cours de change. Nous nous rapprochons du cours plancher et l’idée de la couverture de change pour vos salaires ,et pour le financement de votre construction, reste d’actualité. Si une nouvelle baisse du cours vers 1.20 n’est pas exclue, bloquer le cours à 1.21/1.22 offre une certaine sécurité en cas de retour vers 1.25, et au-delà  en fin d’année.
Allez, tout de bon, comme on dit chez nous !




Partagez avec les frontaliers !
0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x