fbpx

4/02/2013 – L’euro et le franc suisse surévalués!

Le cours euro/chf est en léger recul sur une semaine. Après avoir tutoyé 1,25, il s’est replié, vendredi, autour de 1,235. Il semblerait que le marché retrouve un peu de calme autour de la parité euro/chf après des prises de bénéfices des investisseurs.
En raison de son effet valeur refuge, nous savons, déjà depuis plusieurs mois, que le franc suisse est surévalué. L’euro rejoint maintenant cette catégorie, victime de l’effet de la guerre des changes. Pour rappel, pour relancer leurs exportations, les principales économies du monde dévaluent artificiellement leur monnaie afin d’être  plus compétitives. Cette surévaluation est mise en lumière à travers l’indice BIg Mac. Indice  créé par le très sérieux  The Economist, qui permet de comparer le cours des monnaies par rapport à un produit standardisé à travers le monde.  Pour plus de détails, je vous recommande la lecture d’un article de la tribune.fr http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130201trib000746361/l-indice-big-mac-confirme-la-realite-de-la-guerre-des-monnaies.html
Si la Suisse et son économie sont habituées à travailler avec une monnaie forte en travaillant sur des secteurs à forte valeur ajoutée, c’est nouveau pour l’Europe, et cela représente un handicap pour la relance de la croissance. Prenons le secteur de l’automobile, où les allemands, qui s’appuient sur des marques haut de gamme, explosent leurs chiffres de ventes, malgré la valeur de l’euro ; alors que pendant le même temps PSA et RENAULT sont à la peine. Toute une stratégie industrielle à revoir et cela prendra du temps.
Côté suisse, le dernier baromètre conjoncturel de l’emploi s’est légèrement amélioré avec des perspectives de stagnation durant les 3 prochains mois. C’est pas l’euphorie, mais il faut savoir parfois apprécier la stabilité.
Pour la semaine à venir, les discussions sur le budget européen pourraient faire reculer le cours de la monnaie unique. François Hollande, tout auréolé de son succès au Mali, a déjà annoncé qu’il était encore trop tôt pour trouver un accord. Le cours euro/chf devrait se maintenir entre 1,22 et 1,25. Avec la précision d’une stabilisation du cours entre 1,25 et 1,30 selon les économistes d’UBS, nous maintenons notre recommandation de couverture de change pour le salaire des frontaliers.
Allez, tout de bon comme on dit chez nous !




Partagez avec les frontaliers !
0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x