fbpx

04/01/12 – Evolution du prêt à taux zéro : les conditions se resserrent pour les Suisses et les frontaliers.

La nouvelle formule du prêt à taux zéro (PTZ) qui a vu le jour début 2010 fait l’objet, un an tout juste après sa sortie, de profondes modifications, plan d’austérité oblige. Comme pour la version initiale, il reste accessible aux résidents suisses désirant faire l’acquisition de leur résidence principale en France ainsi qu’aux travailleurs frontaliers.

Les principaux changements consistent en l’intégration d’un plafond de ressources et sera dorénavant réservé au financement de logement neuf.

Vous trouverez plus de détails dans notre guide du crédit immobilier (voir le guide).

Ces nouvelles conditions devraient limiter le nombre de bénéficiaires mais ce financement à 0% demeure intéressant pour les jeunes primo accédants surtout  vu la part de logements neufs en projets ou construits autour de Genève.

A noter que toutes les banques frontalières ne proposent pas le PTZ en complément d’un crédit immobilier en francs suisses alors que d’autres ne l’offrent pas aux non-résidents (résident suisse qui va acheter sa résidence principale en France). Si le PTZ demeure un coup de pouce intéressant dans le cout global d’un projet immobilier, il ne se substitue pas à l’apport personnel sur lequel les banques sont de plus en plus exigeantes.

Dans tout les cas, demandez à votre banquier ou à nos conseillers spécialistes des crédits aux frontaliers si vous pouvez bénéficier de cette mesure.




Partagez avec les frontaliers !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.