fbpx

20/09/2012 – Vive la rentrée !

Actuellement, les taux des crédits en devise CHF enregistrent leur plus bas niveau de l’année 2012 !

C’est la rentrée, et grâce à la baisse des taux des crédits immobiliers en francs suisses, et donc des coûts de crédits, les acheteurs se font plus nombreux en ce mois de septembre. 

Quelques points de détail sur les taux des prêts en devise CHF :

  • Taux capé 1 :

– Pour les taux capé 1, c’est 75 % de nos partenaires bancaires qui ont baissé leur taux, en moyenne, de 11 centimes.

– La plus forte baisse est enregistrée sur le taux capé 1, sur 25 ans, avec un départ à 2.27 %( libor CHF 3 mois à 0.05 % inclus).

  • Taux fixe :

– 83 % des établissements bancaires ont baissé leur taux fixes, toutes durées confondues : en moyenne, ceci représente une baisse de 24 centimes, par rapport au mois d’août 2012.

– Le meilleur taux fixe, sur 25 ans, s’établit à 2.60 % : c’était le meilleur taux fixe 20 ans du mois dernier !

Evolution des taux des prêts immo en CHF Septembre

Pour le 1er semestre 2012, la production de crédits immobiliers est en recul : –  33,1% en glissement annuel, selon l’observatoire Crédit Logement  – Institut CSA. 

Il en est de même pour la production des crédits immobiliers en francs suisses. 

Et d’ici la fin de l’année, les organismes de crédit vont devoir atteindre leurs objectifs commerciaux. 

La baisse des taux est donc un levier important pour poursuivre l’opération séduction des établissements bancaires auprès d’acheteurs potentiels.

Les autres conditions d’octroi de crédits immobiliers restent surveillées par les banques et les organismes de caution (apport, durée de financement, …), mais pour les emprunteurs au profil sérieux et sécurisant, l’investissement immobilier peut être réalisé, aujourd’hui, à moindre coût. 

A vos projets immobiliers !




Partagez avec les frontaliers !
0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Alex
Alex
9 années il y a

Hello, laissez les encore descendre et les banques en baver pour les vendre.. Nous, les ménages, les entreprises, n’avons jamais été aussi peu endettés, avec des bilans très sains alors que les banques cherchent encore à se deleverager de leur pitoyable gestion, elles n’injectent pas dans l’économie réelle les soutiens dont elles bénéficient à coups de milliards. Et leurs chiffres retails les maintiennent en vie, grâce à nous donc. Bref, les spread sur la courbe CHF sont encore inadmissibles, bien trop élevés et les conditions de crédit trop serrés. De plus, si c’est pour de l’immo, je vous laisse deviner le paysage frontalier (immo, commerces, etc.) lorsqu’on va passer de l’autre côté pour éviter de payer 13.5% de notre salaire pour combler la Sécu qui ne couvre, chacun le sait, rien. Moi j’attends encore. Alx.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x