fbpx

29/04/2013 – L’euro remonte sur fond de mauvaises nouvelles !

Tout le paradoxe de la semaine passée : nous avons assisté à une hausse d’intérêt pour la monnaie unique, alors que tous les indicateurs sortaient dans le rouge. Chute de la production en Europe, baisse de la confiance, et un baromètre du climat des affaires en France au plus bas depuis 2009, ont eu pour effet de voir remonter les bourses européennes, et l’euro dans la foulée. Logique ? Pas si évident, sauf pour les investisseurs, qui à travers ces dégradations, anticipent une intervention de la BCE avec une nouvelle baisse des taux et l’injection massive de liquidités pour relancer l’économie.  L’intervention de Mario Draghi, le patron de la BCE, est donc particuliérement attendue. Mais ceci permet de mieux comprendre le rebond de l’euro face au franc suisse, faisant passer le cours euro/chf de 1,2175 à 1,2350.
Les dernières publications conjoncturelles de l’activité économique en  Suisse demeurent positives. Les perspectives sur le marché du travail demeurent dynamiques et ne devraient pas connaître de changement notable. De même le taux de croissance du PIB hélvétique devrait se maintenir dans le positif et de manière durable dans les prochains mois.
La Suisse se protège contre l’immigration de l’union européenne en activant la clause de sauvegarde et impose un contingent pour l’installation sur le territoire helvétique. A ce stade, cela ne concerne que les permis B, et pas les permis G.
C’est le grand froid entre la France et l’Allemagne. Si cela va mal en France, c’est la  faute à l’Allemagne et à Merckel ! Voilà le nouveau créneau des socialistes et du gouvernement ; c’est effrayant. Les élus de gauche dénoncent l’austérité imposée par l’Allemagne, alors que  sous prétexte de prendre des mesures, la France a fait un mattraquage fiscal, et refuse de s’attaquer à ses problèmes de dépenses publiques (dénoncés régulièrement par la cour des comptes).
Si la France est le mauvais élève de l’Europe, c’est la faute du bon élève Allemand….Allo, non mais allo quoi !
Pendant ce temps, pour favoriser la reprise de leur économie, de nombreux pays en Europe baissent le taux de taxation des entreprises, et c’est la faute à Merckel peut-être ?….Allo, non mais allo quoi !
Pour la semaine à venir, il faudra surveiller l’intervention de Mario Draghi, jeudi, qui pourrait faire rechuter le cours euro/chf. Sinon, le cours devrait rester entre 1,215 et 1,24.
Mobilisation contrastée des frontaliers ce week-end pour défendre le droit à l’assurance privée avec 2500 à 3500 personnes du côté de Pontarlier, et 500 à St Julien en Genevois….plus d’info sur la page facebook « Frontaliers Ou Bien » ?
Allez, tout de bon, comme on dit chez nous !




Partagez avec les frontaliers !
0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x