fbpx

16/04/12 – Le change toujours au plancher

La semaine passée a vu le cours euro/chf se dégager très légèrement du taux plancher, mais sans grande conviction.

Alors que nous avions commencé la semaine à 1,2003 nous avons connu un taux plus haut à 1,208 pour terminer la semaine à 1,202.

Pas de grand mouvement donc, et un match engagé entre la BNS et le marché pour rester au dessus du cours plancher. Une BNS qui n’est pas aidé par une économie suisse qui s’en sort mieux que les principaux pays européens et qui conforte sa force.

Si l’Espagne et l’Italie sont les prochains grands pays menacés, la France est au cœur des observations des investisseurs. Après une campagne électorale sans relief et déprimante, des candidats complètement déconnectés de la réalité, la France va être chahutée par les marchés. Et si les candidats à la présidentielle ont tous dénoncé les marchés, il ne faut pas oublier que ce sont eux qui financent le train de vie du pays depuis 1974…

Pour la semaine, nous estimons que nous resterons dans la même perspective avec un cours qui restera proche de 1,20 et un maximum à 1,21.

Le taux de change à ce niveau reste un grand avantage pour le pouvoir d’achat des frontaliers mais aussi pour les genevois qui cherchent à accéder à la propriété en France voisine. Les conditions d’achat pour un logement en zone frontalière demeurent très favorables avec un taux de change bas et des taux de crédit très intéressants. Les prix devront être examinés avec attention, car la demande est forte et l’offre limité, notamment pour les logements existants.




Partagez avec les frontaliers !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.