fbpx

12/12/11 – L’Europe adopte un plan de sauvetage à 26, quel impact sur le franc suisse ?

Après une semaine annoncée à haut risque pour la zone euro, nous aurions pu assister à de fortes fluctuations sur le cours euro/chf. Il n’en a rien été et le cours est resté dans les limites de 1,232 à 1,244. La BNS continue ses perfusions en injectant massivement du franc suisse sur les marchés afin de maintenir une parité salvatrice pour son économie. Ce week-end, le chef économiste de la confédération laissait entrevoir que la Suisse pourrait rentrer en récession pour les 6 prochains mois tout en restant positif sur les perspectives économiques du pays.

La mauvaise passe que traverse la confédération est conjoncturelle (comment ne pas être impacté par la crise que traverse l’Europe ?), mais les fondamentaux restent  solides (endettement faible, financement du chômage anticyclique). Un retour du cours euro/chf vers 1,30 pourrait contribuer à une amélioration de la situation. La convergence budgétaire décidée vendredi par les européens pourrait y contribuer.

On aurait pu y croire, mais l’agence de notation Moody’s est venue jeter un froid ce matin en annonçant une future dégradation des notes des pays européens en l’absence de mesures décisives à la protection de la zone euro. A peine apercevons-nous une éclaircie, que de nouvelles perturbations viennent affecter nos perspectives. Le franc suisse restera fort encore pour longtemps. Il faudra du temps pour que l’euro retrouve sa crédibilité face à la monnaie helvétique, probablement beaucoup de temps !

Pour la semaine à venir, nous estimons que le cours euro/chf se maintiendra entre 1,22 et 1,25.

Toujours tout bon pour les frontaliers et les commerçants de la zone frontalière. Et comme le dit un vieux dicton de la région, en ce jour de commémoration de la résistance genevoise face à l’envahisseur savoyard :    «  Si le change est bon pour l’escalade, à Noël tu ne mangeras pas que de la salade ! ».
 




Partagez avec les frontaliers !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.