fbpx

18/02/2013 – La guerre des changes n’aura pas lieu

Le cours euro/chf a encore renforcé ses positions la semaine passée, en montrant qu’il n’était plus collé  au cours plancher fixé par la BNS. La parité se stabilise donc autour de 1.23, avec un plus bas à 1.226, pour un pic a 1.238.
Nous pouvons lire a travers cette évolution de cours que les marchés demeurent prudents sur le redressement de la zone euro, mais considèrent que les risques de disparition de la monnaie unique sont maintenant dissipés.
La guerre des changes n’aura pas lieu. Les ministres des finances du G20 et les banquiers centraux, réunis en fin de semaine à Moscou, se sont engagés à ne pas se livrer une bataille de sous évaluation de leurs monnaies, pour relancer leurs exportations. Les Japonais se sont fait tirer l’oreille. Nous devrions donc assister à des achats moins massifs d’€uros dans les prochaines semaines, ce qui pourrait faire baisser un peu le cours de la monnaie unique.
;
La Suisse, invitée à participer à ce sommet, en a profité pour donner une petit leçon de gestion budgétaire et défendre ses positions en terme de fiscalité des entreprises. Et si François le guerrier partait en stage, non rémunéré, chez Eveline Widmer-Schlumpf ?
 
234.25 Millions de Francs pour 2 kilomètres ! C’est ce que va couter la partie française du CEVA. C’est pas cadeau, mais un vrai plus pour le Grand Genève.
Mais à ce prix là, facile de comprendre pourquoi les élus de Haute-Savoie ne veulent pas investir encore 80 Millions d’€uros pour construire un nouveau stade de foot pour l’ETG.
 
Pour la semaine à venir, et en l’absence d’événement majeur, le cours euro/chf devrait fluctuer dans les limites 1.225 à 1.25.
 
Pour les frontaliers, c’est la dernière ligne droite avant les vacances. Bonne nouvelle pour la circulation et pour les restaurants d’altitudes, avec ce niveau de change, ce sera fromage et dessert !
 
Allez, tout de bon, comme on dit chez nous.




Partagez avec les frontaliers !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *